Découverte de la distillerie REIMONENQ

Découverte de la distillerie REIMONENQ

PRODUCTION : 200 à 360 000 litres par an.

 

  • A la mort de Fernand, son fils Léopold REIMONENQ ( né en 1933 )

    poursuit l’aventure.

    Cependant en 1970, la distillerie est détruite par un incendie.

    Elle est  reconstruite et recommence à produire du rhum en 1974.

    De par ses voyages, il ne cesse de moderniser la distillerie et

    d’innover dans la  fabrication des rhums.

    Au tout début, le rhum était mis en fût pour la consommation personnelle des propriétaires qui expérimentaient le vieillissement

  • Léopold REIMONENQ quitte rarement son chapeau : « J’ai commencé avec mon père, à cheval et avec un chapeau de paille. C’était obligatoire pour se protéger du soleil. J’ai eu un casque en liège aussi ».

    Et depuis, Léopold REIMONENQ collectionne les chapeaux fabriqués avec des feuilles de coco ou de bananier.

    Collection, un autre mot qui le caractérise. « On a eu peu l’esprit de conservation, dans la famille », dit-il en montrant la robe de baptême d’une de ses filles, exposé dans une vitrine où sont visibles des costumes traditionnels. « Mon père a toujours dit de ne jamais faire entrer les ferrailleurs ici. C’est pourquoi  le premier moulin en fer qui, en 1916, était déjà d’occasion, est maintenant devant le musée. Nous avons connu la pénurie pendant la guerre, j’en ai donc gardé cet esprit de conservation. Toute mon expérience vient de là »…

    http://rhum-reimonenq-musee.com/home.htmlhttp://rhum-reimonenq-musee.com/home.htmlbus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modérat



Logo A'rhum

Bienvenue

L'accès au site de la boutique A'rhum est réservé aux personnes majeures.

/ /

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com